dimanche , 28 mai 2017

Fiscalité du forex : Comment déclarer ses revenus ?

Posté par

Comme toutes les transactions réalisées sur les marchés financiers, les opérations de forex relèvent aussi de l’impôt sur le revenus : Elles sont à déclarer une fois par an auprès de l’administration fiscale, peu importe que le courtier ait son siège en France ou non. Pour ce qui est du taux d’imposition, il faut imaginer 18% + 12.5% de CSG sur les plus-values.

Fiscalité Forex : Déclaration de revenus

Fiscalité Forex : Déclaration de revenus

A noter que les pertes peuvent elles être étalées sur 6 à 10 ans. Tous les courtiers forex de notre comparatif son compréhensif avec la fiscalité en France, et proposent d’accompagner les traders dans leur démarche : à la fin de l’année fiscale, ils envoient un récapitulatif des plus (et / ou) moins-values réalisées sur leur plateforme, ce qui facilite le remplissage de sa feuille de déclaration.

Fiscalité au forex en tant que professionnel

Attention, dans le cas d’une personne qui souhaiterait en faire son métier (et donc réaliser de multiples opérations chaque jour), le barème d’imposition sera différent : il sera soumis au barème progressif d’impôt sur le revenus (en plus de la CSG), et son taux d’imposition peut atteindre 54% en cas de plus-values vraiment significatives.

Quels documents faut-il remplir ?

Pour être en totale harmonie avec la fiscalité en France, il faudra remplir tous  les formulaires ci-dessous :

  • Formulaire 3916 (déclaration ouverture compte de trading)
  • Formulaire 2561 bis (plus ou moins-values)
  • Déclarations des plus-values en ligne
  • Formulaire 2047 (déduction des moins-values)

A noter que le dernier formulaire est généralement envoyé automatiquement à l’administration fiscale française par le broker forex (obligation légale). Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous demander à l’adresse suivante : info[at]1traderforex.fr

Retrouvez ici comment remplir sa déclaration de revenus en ligne.

Les commentaires sont fermés.