vendredi , 23 juin 2017

Pourquoi hedger une position au forex ?

Posté par

Dans votre ménage, vous vous assurez contre un événement inattendu qui vous pourrait vous coûter très cher : ainsi, vous vous assurez contre le vol, l’incendie ou encore une inondation. Le financier use le « hedge » comme une assurance contre des risques financiers de toute nature. Cependant, la mise en place de hedge est plus compliqué que le paiement annuel d’une prime d’assurance. En réalité, hedger consiste à investir dans un véhicule financier dont l’évolution prévue est opposée à celle de l’actif que vous voulez protéger.

Hedger une position au forex

Hedger une position au forex

3 raisons de hedger une position au forex

Il y a 3 raisons fondamentales de hedger une position : transférer le risque sur un actif à un tiers, attendre un profit complémentaire ou encore bénéficier de rentrées monétaires plus régulières. Essayons de comprendre comment fonctionne une telle protection.

L’entreprise française Danone est sans conteste un acteur très solide du monde agro-alimentaire et, sans aucun doute, l’action Danone progressera au cours du temps au-delà des 50 euros actuels. Cela dit, la tension entre l’Europe et la Russie monte. Sachant que Danone a un débouché important pour ses produits laitiers en Russie, il y a un risque imminent de décrochement du titre Danone. Une manière de se protéger contre la chute du titre consiste à acheter un put à 45 euros avec une échéance en fin d’année. D’ici-là, vous aurez la possibilité de vendre, quoiqu’il arrive, vos actions Danone très solide à 45 euros. Ainsi limiterez-vous la perte à 10% au maximum en ayant transféré le risque sur l’acheteur du titre à 45 euros.

Dans l’hypothèse où l’action Danone ne progressera que lentement, vous aurez la possibilité de vendre un call à 55 euros et vous toucherez une prime de 1 euro. Ce profit complémentaire est généralement apprécié par l’investisseur, mais il risque de priver ce même investisseur d’un gain si l’action Danone dépasse les 55 euros jusqu’à l’échéance du call.

Le viticulteur qui vendra une partie de son vin sur pied prend le risque de ne pas vendre au cours fixé après la récolte, mais aura des rentrées de cash-flow anticipée. Une manière élégante de lisser son cash-flow.

Les commentaires sont fermés.