samedi , 18 novembre 2017

Portrait #4 : Georges Soros, l’homme qui fit sauter la Banque d’Angleterre

Posté par

George Soros est un financier américain, né en 1930 à Budapest en Hongrie. Après avoir fui l’occupation soviétique en Hongrie en 1946, il se rend à Londres pour y faire des études à la London School of Economics. Son bachelor en main, il débute dans une maison de courtage créée par deux hongrois. Mais son ambition le pousse à aller aux Etats-Unis, plus précisément à Wall Street. Pendant quelques années, il travaille auprès de plusieurs établissements de courtage où tour à tour il se familiarise avec un emploi d’analyste, avec le trading de matières premières et finalement avec un rôle de gestionnaire de fonds d’investissement.

Portrait George Soros

George Soros lance Quantum en 1969 !

En 1969, il se lance et crée son propre fonds d’investissement. Quantum est né ! Il profite de la fin du système de taux de change fixe en 1973 pour spéculer sur les monnaies. Si son pari sur l’explosion de la bulle financière au Japon était logique, le timing était prématuré et il n’a pas pu en profiter. Mais il a sa revanche en 1992 lorsqu’il est convaincu que la livre sterling anglaise doit se déprécier pour que l’Angleterre puisse se sortir de la crise économique. Cette clairvoyance lui permet de faire un gain de plus d’un milliard de dollars.

George Soros a au cours de sa carrière créé la polémique. Ainsi prétend-il que le système financier actuel – dont il a largement profité –  ne favorise pas les pays les plus pauvres, voire les empêche de se développer.

George Soros aurait accumulé plus de 20 milliards de dollars pendant sa longue carrière. Mais au-delà de ses compétences de spéculateurs, il est aussi un philanthrope hors pair. Il défend avec acharnement les droits de l’Homme, améliore la vie des peuples marginalisés, propose aux jeunes talents d’accéder à des niveaux de formation supérieurs et tente des développer des politiques de santé dans les pays les plus défavorisés.

Les commentaires sont fermés.