jeudi , 21 septembre 2017

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin du Forex ?

Posté par

Les grosses entreprises et la plupart des PME/PMI échangent certains de leurs biens et services dans une monnaie différente de l’euro. Il peut s’agir d’’un achat direct en devises étrangères –par exemple l’importation de noisettes turques payées en livre turques– ou l’achat auprès d’un fournisseur local d’un bien dont la cotation se fait dans une devise étrangère. Ainsi le boulanger achètera son chocolat en euro chez son fournisseur local, mais tout le monde sait que le cacao est coté sur le marché de Londres en GBP Bref, presque toute entreprise est exposée aux variations de taux de change. Mais elles sont surtout exposées aux risques associés.

Pourquoi les entreprises ont besoin du forex ?

Pourquoi les entreprises ont besoin du forex ?

Pertinence du marché des changes : exemple concret

Quels sont les risques sur taux de change ? L’entreprise MECA célèbre à juste titre la conclusion d’un marché de un million d’euros pour la construction d’une charpente métallique pour un immense hall de stockage. Ce marché remplit le carnet de commande abondamment et délivre une marge de 10%. La moitié des dépenses de MECA est le coût de l’acier importé d’Inde et libellé en dollars américains. Le devis de MECA était calculé sur la base de 1,45 USD / EUR. Le jour où MECA a payé la facture de son fournisseur, le dollar s’est raffermi à 1,30 USD/EUR. La facture d’acier s’alourdit de 10% et la marge s’effondre de moitié, de 10% à 5%.

MECA a subi une perte sur une transaction en devise. Pouvait-elle échapper à ce risque de transaction ? La réponse est évidemment positive et les solutions multiples.

Tout d’abord, MECA aurait pu stipuler dans son devis que le taux de change de la facture finale sera celui du jour de la réception du hall. Cette clause d’indexation raccourcit de beaucoup le délai entre la créance et la dette et réduit par conséquent le risque de change pour MECA. Ce risque est en réalité transféré sur son client.

Si malgré cette couverture interne, le risque est encore trop grand, MECA peut mettre en place une couverture de taux de change. Les outils de couverture externe sont nombreux : l’assurance change, la couverture sur marché de change à terme, la couverture sur le marché monétaire, les options de devises. Selon la complexité des opérations, l’entreprise utilisera de manière adaptée toute la palette des outils de couvertures interne et externe.

Les commentaires sont fermés.