dimanche , 28 mai 2017

A quoi servent les trackers sur le Forex ?

Posté par

Un tracker (également appelé ETF, pour exchange traded fund) réplique l’évolution de la performance d’un indice des marchés financiers. Cet indice peut être un indice d’actions, celui d’un secteur industriel ou encore il peut reproduire l’évolution du taux de change entre 2 monnaies. Le tracker varie donc à la hausse ou à la baisse comme l’indice qu’il reflète ; cette variation peut être amplifiée si le tracker est à effet de levier.

Le marché des changes est de loin le marché le plus important avec des transactions qui régulièrement dépassent 3 à 5 trilliards de dollars par jour. Et, sans surprise, le dollar américain est la devise la plus échangée, car il sert de monnaie de réserve pour le monde entier. Les 4 paires de monnaies les plus actives sur le marché sont EUR/USD, USD/CHF, GBP/USD et USD/JPY, la première paire, USD/EUR, est de loin la plus importante sur le marché des changes.

Pourquoi un tracker Forex (ETF) ?

Pourquoi choisir un tracker Forex (ETF) ?

Pourquoi acheter un tracker sur le forex ?

Le trader agit comme un spéculateur. S’il estime que la Banque Européenne va augmenter ses taux d’intérêts ou s’il pense que l’économie européenne se renforce, le dollar s’affaiblira par rapport à l’Euro et par voie de conséquence, le tracker EUR/USD va augmenter de valeur.

Le trader utilise les trackers pour soutenir sa stratégie financière. De nombreuses entreprises sont actives tant en Europe qu’aux Etats-Unis. Elles ont un besoin impérieux de bien gérer leur couverture en dollars et en euros. En permanence, elles arbitrent leur position grâce à un tracker forex qui reflète l’évolution des cours USD/EUR. Ainsi, l’entreprise Airbus qui vend ses avions en dollars américains mais qui paie ses salariés en euros ou qui achète de nombreux composants en euros, pourra se couvrir contre les variations de taux de change en achetant des trackers USD/EUR.

Vous pouvez notamment retrouver des trackers chez Plus500, dont voici notre avis.

Accès Plus500

Les commentaires sont fermés.